hip hop

La musique de 1980 à 2000

1980 / 2000 tendances musicales

 

Les années du bouleversement

Comme nous l’avons vu dans l’article précédent, la musique est devenue au cours du XXe siècle, un bien de consommation populaire comme jamais auparavant. Ce marché juteux a permis à de très nombreux courants musicaux d’émerger. Le marché de l’offre et de la demande engendre une véritable industrie avec ses stars, aussi bien sur scène que dans l’ombre. Producteur, auteur, compositeur, arrangeur, musicien de studio, manager, tourneur, ingénieur du son, agence de communication, médias planner sont les nouveaux acteurs qui se partagent le gâteau.

 

Les années 80 en France c’est une scène qui se fragmente un peu plus. Les chanteurs issus de la vague yéyé sont dépassés. On découvre des artistes tels que Renaud, Bernard Lavilliers, Daniel Balavoine, Téléphone, ou pour les amateurs de variété, Jeanne Mas, Mylène Farmer, Patrick Hernandez… Plus de 150 groupes français dans les années 80 vont se disputer le haut de l’affiche.

Chez les anglo-saxons, idem, la multiplication des genres musicaux permet aux groupes mythiques de continuer leur carrière, sans cesse talonnés par la jeune génération, U2, Simple Minds, Michael Jackson, Wham, Queen, The Cure, Madonna, Dire Straits, Whitney Houston, Lionel Richie, Tears for Fears, Bob Marley et même Métallica briguent tous les premières places des charts. C’est également l’apparition de nouveaux styles le Rap et le Métal, la House, la Techno…La New Wave sera sans conteste la musique des années 84-85. Depeche Mode, Soft Cell, The Cure, Duran Duran, Tears for Fears, Siouxsie and the Banshees, Simple Minds, Ultravox, Eurythmics, Frankie Goes To Hollywood, Bronski Beat, Erasure, Talk Talk, Pet Shop Boys, The Human League, Visage et Spandau Ballet.

Le jazz souffre dans les années 80 coincé entre tradition et renouveau, Miles Davis, Chick Coréa, Al Jarreau vont être des acteurs de ce renouveau. L’acid jazz marque le début des années 90.

 

Musique années 90

Dès le début des années 90 un mouvement déferle, le Grunge. Nirvana, Pearl Jam, Soundgarden, Alice in Chains, sont les plus connus. Le suicide de Kurt Kobain en 1994 (lui aussi à 27 ans) marque l’évolution du grunge vers d’autres mouvements rock alternatif. Faith No More, Foo Fighters, Rage Against the Machine, Red Hot Chili Peppers…Les deux autres grands courants musicaux qui marquent cette décennie sont le Hip-hop et la musique électronique. Les américains 2Pac, Dr. Dre, Snoop Dogg, The Notorious B.I.G, Cypress Hill, LL Cool J, Nas, Puff Daddy, The Fugees, Wu Tang Clan vont donner une voix à une partie de la population traditionnellement muette dans les médias. C’est l’arrivée du gangsta rap ….

 

En France les années 90 sont marquées par la disparition de Serge Gainsbourg, du chanteur de Queen, et le succès de Noir Désir. Mickaël Jackson sort l’album Dangerous. La chanson française est partagée entre des groupes comme Zebda, Miossec, Manu Chao, Iam, Cabrel et pléthore de groupes de variétés qui le temps d’un hit, connaissent le succès des ventes. Les grands noms de la pop française résistent encore dans les hits sans savoir que l’arrivée d’internet va bouleverser le marché.